Oreillettes de ma grand-mère pour Mardi Gras

15 février 2010

Aïe ! Attention !! ces oreillettes sont riches … Riches en matières grasses mais riches aussi en souvenirs.

Chaque année, lorsque je m’attelle à leur réalisation, la quantité de beurre associée à la friture m’interpelle … Et chaque année, je n’ai pas le courage de modifier la recette …
Car ces oreillettes me projettent invariablement dans mon enfance. Je me revois, pitchounette, découpant en m’amusant follement de très fins morceaux de pâte avec une rigolote roulette crantée, les tortiller et les regarder, avec émerveillement, gonfler “énormément” dans la poêle. Puis trépigner pendant les 3 minutes nécessaire à leur refroidissement. Et me délecter en les dégustant tiède et me barbouillant de sucre glace.

Avant même de les faire, je sens leur parfum et j’ai leur goût sur la langue. Alors à chaque fois, la même question se pose : “Si je modifie la recette, elles n’auront peut-être plus le même parfum ni le même goût ? ”oreillettes Totalement inenvisageable ! Alors je fais la recette selon ma grand-mère et je mange, une fois par an, mes oreillettes riches avec ravissement. Après tout, c’est Mardi gras non ?

Oreillettes de ma grand-mère

Pour une quarantaine selon la taille :
– 250 gr de farine
– 125 gr de beurre
– 2 oeufs
– 2 c à s de sucre
– 1/2 orange non traitée
– 1 c à s de rhum
– Sucre glace pour la déco

Râper finement le zeste de la demi orange.

Dans un récipient, mettre la farine et le beurre coupé en petits morceaux. Écraser ensemble, entre les doigts, jusqu’à obtention d’un mélange sableux.

Faire un puits. Ajouter les oeufs, le sucre, le zeste et le rhum. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Former une boule, la filmer et la laisser reposer 1h½ au réfrigérateur. Elle est un peu collante mais c’est normal.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte au rouleau le plus finement possible, 1 à 2 mm d’épaisseur maximum. Découper des rectangles, d’environ 4 cm x 10 à 12 cm, à l’aide d’une roulette à pâte crantée.
Faire une fente au centre des rectangle puis passer un côté du rectangle dans la fente pour leur donner une jolie forme.

Faites frire quelques secondes de chaque côté. Les retourner quand les bords commencent à dorer.
Les déposer sur du papier absorbant pour enlever l’excédent d’huile.
Saupoudrer de sucre glace.

oreillettes de ma grand mère

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

49 Commentaires

  1. francoise-24

    Oh , j en ai l eau à la bouche !!!! et pour ma part (vu mon âge…), c’était ma maman qui réalisait ces “Merveilles”..
    Elle faisait aussi ce que l on appelle les Pèts de Nonne… mais hélas, je n ai aucune recette écrite..
    Bisous…..et Merci de toutes ces bonnes recette et astuces.

  2. mamina

    Riches en matières grasses, c’est sûr mais riches en souvenirs aussi pour moi. Ni ma mère, ni moi n’avons jamais essayé de rivaliser avec celles de ma grand-mère… et si je m’y mettais, à cause de toi?

  3. Mercotte

    hi, j’ai aussi chroniqué sur le bugnes de mon enfance, c’est de saison et ce sont de bons souvenirs !! par contre chez moi bp plus d’œufs et un peu moins de beurre !! en tout cas sûr que ça donne envie d’en refaire …

  4. Tiuscha

    Elles ont l’air gonflé tes oreilles, je croyais que c’était plat et croustillant ? Ici ce sont les tourtisseaux de ma grand-mère. Les souvenirs d’enfance et les histoires de famille, tellement chouette et tellement chouette à transmettre aussi. Mais faut attendre que la gastro soit réellement derrière nous avant de faire ces choses grassouillettes !

  5. Myriam

    Je ne connaissais pas du tout les oreilles !!! Mais je comprends parfaitement l’attachement que tu as aux recettes de ta grand mère !
    Bonne dégustation ;-)

  6. Bagha Zahra

    tu sais ici nous avons plus l’habitude des “frappis”,es ce que tu connais?
    comme je sais que tu es déjà venue en Corse!
    Mais elles sont ausi belles que les nôtres et sûrement aussi bonnes!.bravo.

  7. Marie

    Il y a, comme cela, des pratiques culinaires qui se transmettent de génération en génération, surtout lorsqu’il s’agit de douceurs exquises (même si “riches en matières grasses”) …

  8. Pillow Kitchen

    Ah j’ai pensé à ma grand-mère qui fait elle aussi ces oreillettes pour Mardi Gras !!! C’est tellement bon… on pourrait en manger toute l’année mais elle n’en fait que pour cette occasion ! Excellente journée !

  9. sucre en poudre

    Elle sont superbes!
    De mon côté j’ai fait des bugnes… euh pas à l’huile d’ olive mais après les navettes je vais essayer de trouver une autre recette pour le concours
    iza:)

  10. marie

    je me rappelle aussi celles de ma grand mère qui en faisait une fournée chaque année!mes cousines et moi nous régalions comme toi!et tu as raison ne change pas la recette ;)

  11. Cali

    Tes souvenirs me renvoient aux miens : ma maman en faisait de délicieux aussi ! Parfois ( parfois seulement, parce que cette région a trop froid l’hiver ! ) je regrette d’habiter si loin ……….

  12. regine

    moi aussi j’en ai des souvenirs .. ma grand mere en faisait des grands paniers a linge pour la fete du village : les jeunes faisaient “la tournee” en tracteur pour recolter vins gateaux et autres pour faire ripaille s la fete !! merci

  13. NICOLE

    chez nous en provence on appelle cela des ganses de carnaval ; moi c’est la recettte de ma grand mère que je fais toutes les années – c’est à peu près les memes ingrédients mais je remplace le rhum par de la fleur d’oranger et de l’anis en poudre – c’est super bon aussi

  14. Sandrine

    Bravo pour vos oreillettes, elles ont eu beaucoup de succès !!!!! Merci d’avoir partagé cette belle recette !!!!

    Sandrine

  15. Brunet

    J ‘ai testé ces oreillettes ,très bonnes ,faciles ,mes petits enfants ont adorés ,je vais en refaire .
    Ps: je fais la pâte la veille

  16. martine

    formidable, excellentissime, aprés plusieurs essais de differentes recettes, enfin vous nous offrez la meilleure!!!

  17. jpmars

    J’ai remplacé le beurre par l’huile d’olive et elles sont aussi succulentes. L’huile ne se sent pas du tout.

  18. Elodie

    Ayant beaucoup apprécié la pompe à l’huile à Noël, je viens de tenter cette recette, faute de retrouver celle de ma grand-mère.
    Je n’en avais plus mangé depuis fort longtemps, car elle n’avait plus la force de les faire.
    Bizarrement, ce n’est pas de les manger qui m’a émue, mais plutôt le moment où je leur ai donné forme, mais toute seule cette fois…
    La recette est parfaite. Peut-être une pincée de sel les rendrait encore plus goûteuses?

  19. Josiane

    Bonjour
    Ici dans le S-O on les appelle des merveilles ,j’en fait souvent car mon mari adore mais je mets davantage d’œufs et du pastis.Merci pour la recette.

  20. Sylvie

    Sûrement délicieuses mais certainement pas des oreillettes de mon village nîmois (ni par les photographies ni par les ingrédients). Cette recette est celle des beignets de carnaval, des bugnes lyonnaises ou des merveilles. Merci de modifier le titre.

  21. Carole

    @ sylvie : en effet, ce ne sont sûrement pas les oreillettes de votre village Nimois puisque, comme indiqué dans le titre, ce sont les oreillettes de ma grand-mère… Titre que je n’ai nullement l’intention de modifier.

  22. Crystal

    Elles sont belles tes oreillettes, toutes les familles provençales procèdent leur recette, moi aussi j’ai la mienne, celle de ma maman. J’essaierais bien la tienne, juste par curiosité, car elles contiennent beaucoup plus de beurre que les miennes. Comme le dis si bien….c’est pour mardi gras :) bises,ma belle  Carole.

  23. vicidomini

    Je les ai faites, Tes oreillettes sont excellentes et faciles à faire. J’ai simplement mis le zeste d’une orange au lieu de la moitié et j’ai mis un peu plus de rhum. miam miam ! Dans ta recette il n’y a pas de levure faut-il en mettre pour les faire gonfler ou pas ?
    Merci pour cette excellente recette.
    Michèle

  24. Carole

    @ Vicidomini : Merci pour le retour sur la recette
    Il n’y a pas de levure parce que ma grand-mère n’en mettait pas. Si la recette est parfaite comme ça pourquoi la changer ? ;)

NOTE : Le blog est en pause ! Je ne pourrais pas répondre aux commentaires avant début septembre. A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *