Pâtes à tartiner aux fruits secs – Dattes & miel ou Abricots & orange ou Pruneaux & vanille

14 novembre 2013

J’ai commencé par faire celle aux dattes… Qui m’a beaucoup plu !
Alors j’ai eu envie de la décliner avec d’autres fruits secs. Ces pâtes à tartiner sont vraiment très simples et rapides à réaliser. Parfaites sur des tartines et pourquoi pas pour garnir des crêpes. J’aime qu’elles soient très saines, sans sucre ajouté, excepté le miel pour celle aux dattes, et pourtant très gourmandes. Je ne saurais pas vous dire laquelle a ma préférence…
Choisissez des fruits secs de qualité et vous constaterez qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter « grand-chose » pour se régaler.

Il est possible que la quantité de liquide varie selon la qualité de vos fruits secs, (plus ou moins secs). Je vous conseille de mixer d’abord les fruits égouttés et d’ajouter au fur et à mesure le liquide jusqu’à la consistance souhaitée.

Pâtes à tartiner aux fruits secs - Dattes & miel

Pâte à tartiner aux dattes & miel

260 gr de dattes medjool
140 ml de lait (ou lait végétal)
3 c à c de miel de lavande (ou autre miel parfumé)

Dénoyauter les dattes et les couper en petits morceaux.

Faire chauffer le lait avec le miel. Retirer du feu. Ajouter les dattes et laisser tremper 1 heure à 1 heure 30.

Transvaser la préparation dans le bol d’un robot mixeur (ou blender) et mixer jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.

Entreposer au réfrigérateur une nuit avant de déguster.

Pâte à tartiner aux abricots secs & orange

200 gr d’abricots secs
1 orange non traitée
1 c à c d’eau de fleurs d’oranger (facultatif)

Pâtes à tartiner aux fruits secs - Abricots & orange ou Pruneaux & vanille

Couper les abricots en petits morceaux.
Prélever le zeste de la moitié de l’orange, à l’aide d’une râpe fine. Presser son jus. Mesurer 180 ml de jus. Compléter avec de l’eau si nécessaire.

Faire chauffer le jus d‘orange avec les zestes et l‘eau de fleurs d‘oranger. Retirer du feu. Ajouter les morceaux d’abricots et laisser macérer 1 heure à 1 heure 30.

Transvaser la préparation dans le bol d’un robot mixeur (ou blender) et mixer jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.

Entreposer au réfrigérateur une nuit avant de déguster.

Pâte à tartiner aux pruneaux & vanille

260 gr de pruneaux
120 ml de lait (ou lait végétal)
1 c à c d’extrait de vanille

Dénoyauter les pruneaux et les couper en petits morceaux.

Faire chauffer le lait avec la vanille. Retirer du feu. Ajouter les morceaux de pruneaux et laisser tremper 1 heure à 1 heure 30.

Transvaser la préparation dans le bol d’un robot mixeur (ou blender) et mixer jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.

Entreposer au réfrigérateur une nuit avant de déguster.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

20 Commentaires

  1. La médecine passe par la cuisine

    Ces pâtes à tartiner pourraient participer au défi « Tartines de rêve pour Noël » que j’organise avec Cuisines et Cigares.
    Ce sont de très belles idées pour varier des confitures habituelles.

    D’ailleurs, je te remercie pour ton cake à la confiture d’abricots, j’en ai fait une adaptation avec de la purée d’abricots que j’avais à la maison et l’ai publié la semaine dernière.
    A bientôt

  2. Miss Pousse-Pousse

    Ca à l’air très bon tout cela.
    Combien de temps cela peut-il se conserver ? Penses-tu que je puisse en faire des conserves (donc les stériliser) pour qu’elles tiennent plusieurs semaines sans problème ?

  3. Miss Pat'

    Je note toutes ces bonnes recettes car j’aime vraiment préparer des pâtes à tartiner riches en fruits et pauvres en sucre pur. Merci pour ces jolies photos également. Bisous et bon week-end !

  4. NIKI

    Bonjour,

    Ces pâtes à tartiner sont SUPER, combien de temps peut-on les conserver et comment, pour pouvoir les consommer dans les meilleurs conditions.
    A bientôt. Bonne journée.

  5. Carole

    @ Céline : Les grands esprits se etc… ;)

    @ Niki et Miss Pousse-Pousse : c’est toujours la question un peu difficile… la conservation… Je les ai gardé une bonne semaine au frigo. Je n’ai pas testé au-delà.
    Pour ce qui est des conserves, je ne suis pas du tout (du tout !) une spécialiste.

    @ La médecine passe par la cuisine : désolée, je n’ai pas vu votre défi avec Sandy. J’ai la tête dans le prochain N° de Yummy Magazine et je la sors peu sous peine de perdre un peu trop le fil !

  6. souris

    Bonjour,

    très bonne et originale idée

    j’aimerai en offrir pour noël, ces pâtes à tartiner se conserve-t-elle?
    CDLT

  7. Carole

    @ Souris : Je ne sais pas trop quoi vous dire… Je les ai conservé une semaine au réfrigérateur.
    Je ne suis pas certaine qu’on puisse les conserver très longtemps car il y a peu de sucre et pas de matières grasses.

  8. AUDREY

    Bonsoir, cela ne fait pas longtemps que je vous suit mais j’avoue que je trouve vos recettes alléchantes, agréables à faire en tout cas je vous remercie pour les photos vos explications car on se dit tiens cela n’ a pas l’ air trop compliqué à faire peut-être que moi aussi je vais y arriver … alors continuez à nous épater, à nous donner l’eau à la bouche, à nous donner envie d’y manger et de faire vos recettes variées ….des fois les photos sont tellement bien réalisées que parfois on a l’impression qu’on pourrait en manger aussi!!! Alors Merci de nous faire rêver… et SVP CONTINUEZ!!!!!!

  9. Pingback: Pâte à tartiner chocolat-pruneaux | Artichaut et cerise noire

  10. Carole

    @ Audrey : Merci beaucoup ! :)
    Je garde précieusement votre très gentil commentaire et si, un de ces 4, le découragement me quête, je reviendrais le lire !

  11. Carole

    @ Rosy : le miel n’est pas indispensable car les dattes sont déjà sucrées. Vous pouvez le remplacez par le parfum que vous voulez : vanille, fleur d’oranger, épices…

  12. Nanou

    Coucou,
    La version abricots / orange a été essayée et approuvée à l’unanimité (huit personnes quand même!) lors de notre petit déjeuner dimanche matin sur une bonne brioche (achetée pour la recette que tu proposes ce sera pour un autre dimanche!!) Bonne journée !

  13. Carole

    @ Nanou : merci pour le retour sur la recette. 8 personnes, ça fait un jury de choc !
    Bonne hibernation alors… Si j’avais une cheminée, je ferais pareil ! Après avoir terminé Yummy bien sur ! ;)

  14. Carole

    @ OumAicha : bonjour, c’est avec les noyaux ( dessous j’ai écrit « dénoyauter les pruneaux » :) ) Idem pour les dattes, seuls les abricots sont sans noyaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *