Camembert crousticoulant entier & pané à la noix de coco … un must pour les amateurs de coulant !

17 septembre 2008

Ces jours-ci, les fromages se suivent et ne se ressemblent pas … Encore que l’odeur de notre bon vieux camembert peut être également très puissante !
Emblématique pas seulement d’une région mais de notre beau pays tout entier, symbole du « manger français » et même élevé au grade de fleuron ou icône, le camembert a une place de choix sur ma table et dans ma cuisine.

J’ai un gros faible pour cette recette de ma maman. Qu’elle a « extorqué » malicieusement, il y a bien longtemps, à un restaurateur, trop bavard et peu méfiant, qui ne proposait que du fromage à sa carte et en particulier cette recette.
Quand nous étions petits, avec mon frère, ce que nous préférions dans le camembert, c’était le coulant … Mais en gentils minots bien élevés, quand on se servait, on prenait à la fois la croute, le dur et le coulant. Frustrant quand même, non ? Aussi, cette recette était pour nous un must, avec que du coulant et un peu de croustillant.

Camembert crousticoulant pané à la noix de coco

– Un camembert
– Un œuf
– De la noix de coco en poudre

Sortir le camembert du frigo une bonne heure avant de le cuire.
Préparer une assiette avec la noix de coco en poudre et une autre avec l’œuf battu.
Choisir une casserole dont le diamètre est un peu supérieur au fromage, environ 2 cm, pour faciliter la manipulation. La remplir au quart d’huile et faire chauffer à feu moyen.
Passer le camembert dans l’œuf et ensuite dans la noix de coco. Bien répartir la noix de coco partout et sur les côtés.
Le déposer délicatement dans l’huile chaude. Il va gonfler, un peu rétrécir et se colorer. Le retourner délicatement au bout d’environ 2 minutes. Surtout ne pas utiliser de fourchettes ! mais deux cuillères. Laisser dorer puis servir.

Cette recette est très simple et nécessite juste un peu de délicatesse … Si le camembert crève à la cuisson, c’est raté !
Moi qui fuis les fritures, je n’hésite pas pour cette recette car le résultat n’est pas gras …enfin, façon de parler ! ;)
Dés qu’on le coupe, le coulant s’échappe (huuummmm) mais du coup, le service n’est pas aisé … Quant à l’utilisation de la noix de coco, elle apporte une belle dorure et du croustillant mais peu de goût.
Une tuerie cette recette !

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

40 Commentaires

  1. Cicerolle

    C’est à tester, car je ne suis pas sûre que j’aimerais l’association fromage-noix de coco. Quoi qu’il en soit ça sort de l’ordinaire et ça modernise ce bon vieux camembert, je trouve.

  2. Chrystel

    J’adorerais essayer ta recette. je pense qu’elle devrait plaire à tout mon petit monde. En même temps, pour le savoir, je n’ai qu’à tester. Tes photos sont géniales. Merci
    Chrys

  3. Taliashka

    Oulala ^^ ça tue avec la noix de coco !!! 8-) Je note !!
    Perso je le fais avec des noisettes écrasées et au four ^^

    A pour Clémence, je vis seule aussi, alors ce que je fais c’est acheter un camembert taille mini, que l’on peut trouver dans certaines grandes surfaces. Généralement c’est pour les enfants ou pour emmener dans les lunch box (un truc du style, 6 p’tits fromages = 2 euro je crois). Et puis il y a aussi une marque de camembert qui en vend en portions « entières » donc ça devrait le faire non? ;) sinon t’invites des copains héhé

  4. bloga2

    Quand je pense que je suis restée 5 jours sans même soupçonner l’existence de ce mariage normando-tropical :) !!!!! Il faut vraiment que je m’astreigne à un peu plus d’assiduité dans ma consultation des blogs amis ! Ou alors il faudrait que tu ne publies pas tous les jours des trucs aussi démoniaques ;)

  5. anna82

    et bien pour une découverte , c’est un coup de cœur, j’adore le camembert un peu moins la noix de coco mais je m’adapte merci.
    bonne soirée

  6. Lili18

    Oh la la…c’est à tomber !!! J’adore le camembert cuit au barbecue mais alors avec la noix de coco…je craque !
    Contente que tu aies pu « sauver » ton blog, ça n’a pas dû être chose facile.
    Bises et à bientôt !

  7. Pingback: Coulant de camembert pané à la noisette | Parlote parisienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *