Pâte à tartiner à l’Ovomaltine

26 septembre 2011

Voilà encore un parfum de mon enfance …
Celui des barres Ovomaltine que notre maman glissait dans la poche de nos anoraks quand, avec mon frère, nous allions prendre nos leçons de ski. Et on en a gardé un délicieux souvenir …

C’est aussi cette publicité culte des années 80 qui nous faisait marrer : « J’ai 8 secondes pour vous dire que la barre Ovomaltine c’est de la dynamique ! » disait le gars au fort accent suisse … Ça vous parle aussi ?

J’ai donc un petit faible pour ce produit. Et j’ai eu envie de le décliner en pâte à tartiner. Une envie provoquée par une version vue au rayon de mon supermarché … Mais comme j’ai décidé, depuis plusieurs mois, de réaliser toutes mes pâtes à tartiner maison, je me suis lancée. Ce fut un peu laborieux : il y a d’abord eu celle qui était trop liquide, puis celle trop sucrée, et ensuite celle trop épaisse et enfin celle qui correspondait à mes attentes. Pfiouu !

Résultat ? Sa texture est très agréable et le goût de l’Ovomaltine bien présent. Elle n’a pas trainé bien longtemps au frigo … ;)

pate à tartiner à l'ovomaltinePâte à tartiner à l’Ovomaltine

Pour un pot :
– 200 gr de lait concentré non sucré
– 180 gr d’Ovomaltine en poudre
– 60 gr de chocolat blanc pâtissier*
– 70 gr de purée d’amande ou de noisette**

* J’utilise du chocolat blanc pâtissier car il est, en général, moins sucré et moins gras que les tablettes classiques, à éviter pour cette recette.
** Ces purées d’oléagineux se trouvent facilement en magasin bio.

Hacher le chocolat blanc.

Dans une casserole, faire chauffer à feu moyen le lait concentré non sucré. Ajouter la poudre d’Ovomaltine et cuire pendant 5 minutes en remuant sans cesse.
Retirer du feu. Ajouter le chocolat blanc haché. Bien mélanger, jusqu’à ce qu’il soit complètement fondu, puis incorporer soigneusement la purée d’amande.

Laisser refroidir puis entreposer au moins 3 heures au réfrigérateur.

Conserver au réfrigérateur.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

20 Commentaires

  1. Valerie

    LOL Ta recette me rappelle à une petite anecdote d’il n’y a pas très longtemps! J’ai vu la pâte à tartiner Ovomaltine à la Réunion, je l’ai acheté et comme je n’ai pas pu résister j’ai goûté! (La moitié du pot est partie!) Bref, je retourne sur Maurice, parfait. 2 semaines après c’est mon retour en espagne, je décide de mettre mon pot d’ovomaltine crunchy dans ma valise à main vu que je n’avais plus de place pour celle de la soute! Du voyage Maurice paris parfait, aucun soucis, mais pour le voyage paris málaga ON ME LE CONFISQUE!!!! nooooon Heureusement que je suis restée avec le bon goût qu’il avait… c’était tellement bon!

    J’espère ne pas t’avoir ennuyé avec mon histoire =p

    Bises!!

  2. Artichaut et cerise noire

    Je me rappelle bien de cette pub! Gamine, habitant sur la frontière suisse, cela me plaisait bien… Par contre, très peu gourmande de sucré et donc de barres chocolatées, je n’en ai jamais mangé :-( Je note l’ingénieuse idée du lait concentré pour les pâtes à tartiner! Bonne semaine à toi.

  3. okcebon

    Je me souviens très bien de cette pub!!! Du coup à la maison j’en ai en poudre et j’ai aussi la pâte à tartiner. Je sais pas pourquoi je n’en ai jamais fait maison? Maintenant qu’il y a ta recette y’a plus qu’à!!!!!

  4. Delphine

    Un régal cette pâte à tartiner ! Ca change du Nutella sur la tranche de brioche matinale :) Elle a l’air bien lisse et délicieuse ! Bises, passe une belle journée!
    Delphine

  5. Oumiak

    Pour les fans du ” fait maison ” je recommande les 2 livres qui m’ont fait craquer :
    Je fais mes pâtes à tartiner de Rachel Khoo – collection les petits Plats – ed. Marabout et aussi Pâtes à tartiner de Marion Kemper – collection Toquades -ed. First . Des tas de recettes de pâtes sucrées et salées à en baver sur le clavier !
    J’y ai découvert un beurre de cachuète…( entre autre ) bien meilleure que celle du commerce, ainsi qu’une super pâte de speeculos !

    PS : mon pain asiatique est aussi bon au troisième jour qu’à la sortie du four !

    Bonne journée ?

  6. Françoise

    Oui moi aussi le nom de la fameuse barre tinte à mes oreilles : c’était la concurrente de l’autre qui fait repartir mais en plus diététique (pourquoi d’ailleurs ?) et préférée des mamans… La déclinaison en pâte à tartiner est une belle invention… à préparer à mes enfants ! bises, Françoise

  7. Pingback: Reprendre l’habitude d’une cuisine digne de ce nom après des années de course derrière la montre (I) | Zestes de Petits Riens

NOTE : Le blog est en pause !! Il est donc possible que je sois un peu longue à répondre à vos messages ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *