Aventures feuilletesques #1 : la pâte inversée … Ratée mais pas ratée !

9 février 2009

La semaine dernière, alors qu’il neigeait encore et que j’avais prévu de faire un grand ménage avant de m’absenter … Enfin, je m’étais dit que j’allais le faire. Et ça vous le fait pas à vous ? Impossible de me décider à attaquer ! ;) Avec toute cette neige qui me déprimait, j’ai pensé qu’il valait mieux que je me détende à cuisiner. Et j’ai eu cette idée lumineuse (sic) de me lancer dans la pâte feuilletée inversée de Mercotte … Ce superbe feuilletage qui me faisait rêver, je voulais le même ! Pas sur que sa réalisation soit la plus adaptée pour se détendre.
Un p’tit tour sur son site et hop ! Je m’y mets.

Mais j’avais dans mon placard toutes les farines imaginables … Kamut, épeautre, pois chiche, lentilles, seigle, sarrasin … etc … sauf de la T45 et de la T55 de blé. Après réflexion, j’ai opté pour de la T65 et de la farine de Kamut. En me disant quand même que si le type de farine est précisé, c’est certainement pas pour rien.
Ensuite le beurre pommade … Mince ! Le mien est au frigo et j’ai ni l’envie ni le temps d’attendre, d’autant plus que dans ma cuisine il fait un peu moins de 18°. Zou, au micro-ondes en mode « moins » que décongélation.
Me voilà prête à démarrer (j‘ai diviser les proportions par 2)

1e détrempe : je mélange le beurre et les farines pour avoir … non pas une boule homogène mais une consistance un peu moins pommade mais toujours pommade. Argh ! c’est pas prévu ça. Me voilà plantée devant mon récipient, un peu désemparée … Et si j’ajoutais un peu de farine ? Allez, 20 gr … Toujours pas de boule homogène ! Bon … qu’est-ce que je fais ? Comme je ne suis pas d’une patience phénoménale en cuisine, je décide de mettre le mélange au frigo et d’aviser plus tard. Je le tartine plus ou moins en rectangle dans du papier film … Et je décide aussi d’abandonner l’option farine de Kamut pour la suite.

2eme détrempe : je fais tout ce qui est dit et pas de soucis.

1h30 plus tard, je sors mes détrempes du frigo. Je constate alors que la détrempe 1 est devenue très dure. Et semblerait-il cassante … J’essaie de plier dans un coin et pof, en effet, ça casse. Re-désemparée devant mon plan de travail. Jamais je ne vais pouvoir plier ce truc ! Et puis ça ne me détend pas du tout ! Ça m’agace X( Et là … c’est le moment où je pète les plombs : je casse en deux la détrempe 1, je la fous sans aucune délicatesse au milieu de la 2, je plie, je roule, je fais 3 tours portefeuilles sans attendre. Et retour au frigo. Au pire, j’aurais une pâte brisée non ?

30 minutes et une tisane à la camomille plus tard … Je préchauffe mon four à 200°, je découpe ma pâte et confectionne des petits vols au vent en forme de fleurs. J’enfourne prévoyant d’ajouter un peu de confiture au centre au bout de 10 minutes de cuisson. Les minutes se passent sans que je jette un seul coup d’œil par la vitre du four … Puis j’ouvre mon four pour la manip et là : je me retrouve bouche bée devant le spectacle. Oh my god, hallucinant ce feuilletage ! (chut !! Éviter de penser à ce qu’il aurait été si la recette avait été réussie) Et pouf, me voilà un peu plus détendue ;)

En voyant les photos, vous comprendrez le pourquoi du titre « ratée mais pas ratée » … Ne faîtes pas comme moi, faîtes ce qu’il est écrit, cela évitera bien des agacements, un wouaï dans la cuisine et le sentiment un peu frustrant à la pensée du résultat absolument divin que j’aurais pu obtenir si j’avais fait tout bien comme il faut.

Cependant cette aventure m’a donné une idée … Hey hey ! Je vous en reparle très bientôt. ;)

Si j’ai imaginé ces mini-vols au vent, en forme de fleurs, et à la confiture d’abricots, c’était dans le but de lancer le jeu du « Click gourmand #1 » que j’organise sur Topmiam, sur le thème des desserts et mignardises à la confiture. N’hésitez pas à vous inscrire et à participer. Un lot très gourmand Péchés de Provence est à gagner.

Info : j’ai mis en place une newsletter. Si vous souhaitez être averti par e-mail des dernières recettes publiées sur mon blog, il vous suffit de vous inscrire en indiquant votre adresse mail ICI

Posté dans : Goût salé Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

43 Commentaires

  1. angy

    Bonjour je viens de découvrir ton blog grâce à Eléonora qui a mis le lien sur le sien ! super ! je le range dans mes favoris et bravo pour TOPMIAM une vrai merveille merci @ Bientôt…

  2. lydian

    Je mis suis mise aussi mais j’y ai passé la journée, vu les temps de repos entre chaque pliage (methode Felder) mais c’est vrai que c’est un autre monde par rapport à celle du commerce, rien à voir!
    Je vais essayer de préparer quelque chose pour ton jeu, le théme n’est pas si facile!
    Bises

  3. Tiuscha

    Le résultat est quand même fabuleux !
    De toutes façons, je n’ai même plus de T65, ne reste que les farines spéciales, faut que je fasse le plein !

  4. Sandrine

    Et bien moi je la trouve parfaitement réussie cette pâte feuilletée inversée !!!! Ces petites flaurs sont trop mimis….bravos !!!
    je t’embrasse

  5. Clem

    Tu m’as bien fait rigoler avec tes mésaventures « feuilletonesques »! Et aussi, je nous ai découvert des tas de points communs : moi non plus je n’ai ni T45, ni T55, mais tout le reste et plus encore, moi non plus je ne suis pas très patiente, et je passe régulièrement le beurre au micro-ondes… et je m’imagine très bien en train de péter les plombs dans ma petite cuisine (d’ailleurs ça m’arrive plus souvent qu’à mon tour)! Résultat : je dois dire que c’est assez spectaculaire pour une pâte feuilletée ratée… Un de ces jours je m’offre une petite séance de défoulement moi aussi, mais je doute d’arriver au même résultat…

  6. sandrine

    si un jour j’ai le courage j’essayerais donc la version originale car je ne crois pas que j’aurais autant de chance que toi si j’essaye ta version !!!
    ps : merci pour la petite note sur la new…. ça y est, maintenant j’ai compris !

  7. Valentine

    J’ai l’impression de me lire. Combien de fois ai-je voulu juste m’arranger d’un détail dans une recette, combien de fois me suis je retrouvée au bord de la crise de nerf parce que les choses ne prenaient pas la tournure annoncée et combien de fois ai-je été finalement ravie du résultat final.
    Bravo de t’être lancée dans cette version de la pâte feuilletée, ces fleurs toutes légères sont ravissantes, on les croquerait bien volontier.

  8. Amelie

    Du beau travail, comme quoi, il y a des ratés que l’on aimerais réussir…lol §
    La pâte feuilletée inversée est ma préférée à faire.
    Bises

  9. bloga2

    Inversée ou pas moi la pâte feuilletée c’est comme la pâte à choux je boycotte …. Je demande très tendrement à l’homme de se lancer et j’ai un résultat parfait pour très peu d’efforts ! C’est pas trop fort ma méthode ?
    En tout cas obtenir un si beau résultat après tant d’entorses à la recette c’est presque indécent ! :)

  10. nana

    oulalala, respects ;) moi quand çà m’agace je transforme en glace ce qui est liquide mais qu’aurai-je fais a ta place? bravo encore

  11. Sophie

    C’est trop joli et en plus ça a l’air bon ! moi aussi je vais participer à ce chouette petit concours ! En attendant, viens me dire bonjour sur mon blog ! A bientôt pour les résultats !

  12. Pingback: Feuilletés à la compotée d’oignons grelot, pignons & chèvre | Alter Gusto - recettes de cuisine

  13. Pingback: Tatin de pêches farcies aux amaretti … Ce jour là, j’aurais du faire une compote !! | Alter Gusto - recettes de cuisine

  14. Rosie

    Bonjour,
    Voici un an que j’essaie de faire une pâte feuilletée, mais je ne désespère pas.
    Mon problème est le suivant : j’habite au Brésil et il n’y a pas de beurre des charentes, pas de farine T55 et T65. Bref, on est très limité pour la pâtisserie sachant que les brésiliens sont plutôt des becs salés et que s’ils font du sucré c’est plutôt étouffe-chrétien. En fait, les femmes font très peu de pâtisserie ou utilisent du « tout fait ».
    J’ai essayé de faire une pâte feuilletée normale avec une margarine qui ressemblait à une recette. Catastrophe.
    Hier j’ai fait l’inversée de Mercotte. Comme toi, j’étais à la limite de la brisure pour la première détrempe. Mais je n’aurais pas osé la « coller » à l’intérieur de la détrempe 2. Il y a quelques feuillades dans la pâte mais cela n’a rien à voir avec la tienne qui est superbe.
    Il m’est arrivé de trouver une margarine à feuillade (mais c’est rare) ; là j’ai réussi, j’en avais les larmes aux yeux…..
    Ma question est la suivante : je pourrais peut-être changer les proportions de la farine dans le beurre manié ? et peut-être faire comme toi. Qu’en penses-tu ?
    Merci de la réponse car je voudrais absolument faire un friand de saumon.
    Amicalement – Rosie
    P.S. : je suis très volontaire et ne vais pas me laisser abattre par quelques morceaux de beurre et de farine.

  15. Anne

    Je n’ai rien compris!!… ( ama recette!) j’ai voulu faire une pâte feuilletée basique.. le beurre a failli sortir de la pâte à plusieurs reprises … c’était limité et surtout ma pâte est extrêmement molle… est ce normal? J’ai voulu essayer car habituellement je fais le feuilletage inverse sans problème particulier… j’ai lu que pour la galette le feuilletage  » normal » est recommandé qu’en pensez vous?… merci et âtres bientôt votre blog est Génial!

  16. Carole

    @ Anne : merci :)
    Ouille ! ça fait râler ! Bon… je ne suis pas une grande spécialiste de la galette ! ( brioche for ever ;) ) mais j’ai aussi entendu dire qu’il valait mieux un feuilletage classique. Lorsque je fais une pâte feuilletée classique, dans les règles de l’art, j’utilise la recette de Philippe Conticini. Elle est parfaite ! Et en plus, on a de la chance, il a fait une vidéo expliquant toute la réalisation : 
    https://www.youtube.com/watch?v=UFGJISWSDoc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *