Hopeulâ ! Cuisinez et détendez-vous…

15 mars 2020

Nous voilà coincés chez nous, en famille, et nos déplacements limités… Notre environnement est devenu très anxiogène. Nos vies sont bouleversées, la situation est  stupéfiante et terrifiante…  

Je sens autour de moi, sans parler des images vues à la télé, beaucoup d’angoisse à l’idée de devoir cuisiner midi et soir pour toute la famille. Sans trop savoir s’il sera simple de s’approvisionner régulièrement.
Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire à manger ? Comment je vais pouvoir préparer 2 repas par jour, pour toute la famille, alors que mes déplacements sont limités, que je dois garder et occuper les enfants, que je dois bosser en même temps…

Pour ce qui est d’occuper les enfants, je vous recommande cette page, une liste collaborative et bonne initiative, qui donne des idées.

Ce matin, je prends 5 minutes de vous dire : 
Hopeulâ les ami(e)s, les gens, n’en rajoutez pas ! 
Cuisiner n’est pas, et ne doit pas être, source d’angoisse. 
Ok vous allez devoir nourrir tout le monde midi et soir, sans y passer trop de temps, pendant une durée indéterminée et vous êtes en panique.
Respirez… Vous allez y arriver !
La cuisine est un acte d’amour, tout comme un câlin. Parfois, on a besoin d’un gros câlin. Mais le plus souvent, un petit suffit. On cuisine pour prendre soin de notre famille, de nous.
Et pour cette raison, même si c’est juste une omelette, même si c’est juste réchauffer une boîte, ce sera toujours bien !

Et vous savez quoi ? On est là ! Nous, les blogueuses et blogueurs. 
Partager est “dans notre ADN”. C’est la raison pour laquelle nous avons créé nos blogs, pour échanger et partager notre cuisine, avant même les réseaux sociaux.
On va vous aider à trouver des idées simples. 
N’hésitez pas à nous questionner ! Osez, même si cela vous semble bête, même si vous avez peur d’être ridicule… En cuisine, il n’y a pas de questions bêtes !

Il va y avoir de la mauvaise humeur, cela va être carrément un défi de vivre ensemble 24h sur 24… 
Et vous savez quoi ? La cuisine peut aussi être votre havre de paix pour quelques minutes. Un refuge temporaire.
Fermez la porte et faites donc une béchamel ! 10 minutes de concentration sur la sauce pour éviter les grumeaux et qu’elle attache, à tourner doucement et sans cesse. C’est un acte de pleine conscience, carrément une séance de méditation ! Et ça détend les épaules. 
La crème au chocolat est encore mieux, réconfortante pendant et après.
Ciseler, hacher, découper… ? Encore un acte de pleine conscience sinon vous y perdrez vos doigts ;-) 
Et je peux trouver plein d’autres exemples :-D !

Alors vous savez quoi ? Tout va bien se passer !
Cook, Baby ! Take care and stay safe <3

Posté dans : Bla bla

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

8 Commentaires

  1. LadyMilonguera

    Mais tu as tellement raison !!!
    La cuisine comme acte d’amour, de bienveillance, de partage, un vecteur de plaisir, de convivialité, de fierté, de santé et d’attention envers celles et ceux qui nous sont chers…
    Saisissons l’occasion qui nous est donnée pour nous retrouver en famille autour des casseroles et planches à découper d’abords (puisque tout le monde est cantonné à la maison) et de la table ensuite…

  2. Aude

    Quel beau message où je me retrouve tout à fait. La cuisine est partage, convivialité et antistress. Cette période, bien qu’anxiogene doit être l’occasion de profiter des choses simples et des êtres qui nous sont chers . Au delà de la cuisine, vive le retour des jeux de société, des activités créatives, des promenades en forêt.

  3. cricri50

    Totalement d’accord. Inutile de vouloir faire de la grande cuisine,on aura le temps d’y penser après. Chacun son tour en cuisine et tout se passera bien. La situation va être compliquée mais c’est inutile de stresser d’être tous à la maison,c’est peut être le moment de profiter pour se retrouver en famille. Essayer de prendre cette situation du mieux possible,en espérant ne pas être touché par ce virus. Voilà,bon courage à tous et protégez vous. Bisous.

  4. Pascale d'Alsace

    Merci pour ce beau message !
    C’est maintenant, avec peu d’ingrédients et de la créativité, que nous allons inventer les meilleures recettes ! Nous avons un toit, des denrées, pas de bombes, et enfin DU TEMPS !

  5. Anpas

    Merci pour ce post plein d’optimisme et tellement déculpabilisant! Ce soir j’utilise une de vos recette… oups il me manque certains ingrédients! Tant pis, j’innove, me fais confiance et vivement la dégustation.

  6. Els

    Merci pour ce post qui fait du bien ! J’aime beaucoup l’image de la cuisine-câlin…

    Cela fait des années que je suis les recettes de ce blog les yeux fermés (rien qu’aujourd’hui, la fameuse pâte à pizza dont je ne me lasse et pas “le cake au chocolat de votre premier livre de cuisine” pour la première fois…!). En cette période où on cuisine un peu plus que d’habitude et où le repas est un bon moyen de casser la routine et d’amener du plaisir dans le journée, je ne compte plus mes recherches Google qui commencent par “site:altergusto.fr”… Et j’ai pour la première fois un (tout petit, petit) reproche à faire à votre blog : si j’adore vos recettes originales et pleines de saveur, il manque un peu de recettes faisables avec un fond de placard. Dans mon mini-appartement, je n’ai pas beaucoup de place pour stocker farines variées, poudres d’oléagineux et laits et fromages variés, et en ce moment mes courses se limitent au choix restreint de ma supérette de quartier.
    Oserai-je vous demander une ou deux recettes avec que-des-ingrédients-d’épicerie dans les semaines qui viennent ?
    Je sais qu’il y a aussi des recettes de ce genre sur le blog (d’ailleurs je teste la pizza du boulanger dès demain !) mais elles ne sont pas toujours faciles à trouver. Peut-être un post récapitulatif ?

    En tout cas, mille mercis pour toutes ces merveilleuses recettes tout le temps.
    Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *