Alter Gusto

Pâte à tarte à l’huile d’olive & vin blanc

Parce que mes recettes de simples pâtes à tarte ne sont pas toujours faciles à trouver sur le blog, j’ai décidé de dédier un billet à celle que je fais le plus souvent.
Elle est simplissime, se réalise à la main ou au robot et nécessite juste 5 petites minutes d’efforts… Pour un résultat vraiment délicieux.
C’est une pâte assez goûteuse, grâce au vin blanc, à l’huile d’olive et, parfois, souvent, au choix de la farine. Quand vous aurez goûté cette pâte, celle du commerce vous semblera bien fade…

Ma pâte n’a rien de révolutionnaire ! c’est même une “vieille” recette : elle est une adaptation de la pâte minute de Tupperware. Que ma grand-mère, Mamie Jeannette, m’a appris à faire quand j’étais pitchounette… On la réalisait pour faire sa fameuse tarte aux pommes et compote. Évidemment, c’était très rigolo de secouer le Tupperware… Et très efficace !

Le plus souvent, je la réalise avec de la farine T80 ou T110 (sur la photo). Parfois, je les mélange avec de la farine de kamut ou de petit épeautre.
Quelquefois, pour le pep’s, j’ajoute une pincée d’épices, un peu de curry ou colombo pour une tarte aux épinards ou aux poireaux lui donne un petit parfum très agréable et original, ou des herbes ou du parmesan…
On peut remplacer une partie du vin blanc par de l’eau. Je vous déconseille de n’utiliser que de l’eau, c’est vraiment moins bon.

Pour un moule de 26 ou 28 cm de diamètre, multipliez les quantités par 1,5 et pour un moule de 30 ou 32 cm, par 2.

Pâte à tarte à l’huile d’olive & vin blanc

Pour un moule de 22 ou 24 cm de diamètre :
150 gr de farine
¼ c à c de poudre à lever
½ c à c de sel
6 cl d’huile d’olive
6 cl de vin blanc (ou d’eau ou un mélange des deux)*

*selon la farine utilisée, il est possible qu’il faille un peu ajuster la quantité de liquide. Commencez avec 5 cl et ajouter si besoin.

La pâte peut se faire à la main, au robot mixeur ou dans un robot pâtissier. Ou dans un Tupperware !

Dans le bol d’un robot mixeur, mettre la farine, la poudre à lever et le sel.
Mixer pour mélanger. Ajouter le vin blanc et l’huile d’olive. Mixer jusqu’à formation d’une boule.
OU
A la main, dans un saladier, mettre la farine, la poudre à lever et le sel.
Mélanger, faire un puits et ajouter le vin blanc et l’huile d’olive. Mélanger avec une fourchette, transvaser sur un plan de travail et terminer le mélange à la main, sans trop insister.

Généralement, j’étale immédiatement ma pâte et la dispose dans le moule. Puis je l’entrepose au frais au moins 30 minutes. Ou plus. Souvent, elle y passe la nuit.

Lorsque j’utilise des farines moins raffinées, elles sont plus difficiles à manipuler. Alors, j’étale la pâte sur une feuille de papier cuisson que je retourne sur le moule, en visant bien. Je décolle délicatement le papier et la mise en place de la pâte est très simple. C’est bien pratique !  On peut aussi disposer la pâte dans le moule avec le papier. Ou faire une tarte rustique, sans moule, en repliant les bords.

Concernant la cuisson, le plus souvent, je précuis la pâte à blanc une dizaine de minutes, à 180° C, couverte de papier cuisson et d’un poids (grains de riz).
Ensuite, elle cuit une bonne trentaine de minutes avec sa garniture.

Si la garniture est très humide, vous pouvez ajouter au fond de la tarte un peu de semoule.
Pour une tarte + croustillante, j’utilise un moule perforé comme celui-ci sur la photo. Je vous en parle aussi, en story, sur ma page IG.

Exit mobile version