Alter Gusto

Toti au beaufort & courgette râpée (tartine)

Toti est un mot provençal qui signifie toast, tartine… Je l’ai appris en lisant le livre de Gui Gedda, Coup de mistral sur la cuisine provençale, que je vous recommande.
C’est un mot que j’avais déjà entendu, et même employé. Mais pas du tout avec la même signification ! Plutôt pour désigner une personne maladroite, quelqu’un de balourd « t’y es pas un peu toti, toi ? » ou « mains de toti » pour dire qu‘on a 2 mains gauches, quand on est droitier… Je trouve très amusant ces mots avec plusieurs sens. Du coup, j’ai décidé que dorénavant, mes tartines, bruschetta, crostini etc. je les appellerai « toti ». Voilà pour la petite histoire du titre…

Il y a en a une autre que j’avais envie de vous raconter, mais j’ai manqué de temps depuis mon retour vendredi. C’est l’histoire de ma semaine en Savoie, dans un chalet d’alpage, sans électricité ni eau chaude… Sans frigo, enfin tel qu’on le connait ! Ni salle de bains… Une expérience intéressante ! Amusante… parfois agaçante d’autant que quelques imprévus se sont invités pendant le séjour. Dans le prochain billet, peut-être que je vous en dirais plus.

On a ramené, dans nos bagages, (beaucoup !) du fromage. Des fromages de Savoie, bien sur ! et surtout du Beaufort puisqu’on était à seulement quelques kilomètres de la Coopérative. On s’en ait fait une ventrée ! Et on continue, car c’est un fromage qu’on apprécie beaucoup mais qu’on ne mange plus très souvent car il est hors de prix dans les fromageries Marseillaises.
Pour cette petite recette, qui aurait pu faire un #BFTBIC si j’avais eu quelques autres idées à vous transmettre, vous pouvez utiliser le fromage de votre choix, gruyère, emmental, comté, cheddar etc.. Ces totis sont inspirés de cette recette (en anglais), que j’ai modifié, et un peu simplifié puisque je n’ai pas utilisé d’œuf ni d’échalotes. Par contre, j’ai ajouté un peu d’ail, de moutarde et de zestes de citron. Simple et rapide à préparer, parfaite pour qui n’a pas envie de passer trop de temps en cuisine, ces tartines sont goûteuses, crousti-moelleuses et originales. On les a beaucoup apprécié.

Toti au beaufort & courgette râpée (tartine)

Pour 4 totis :
1 courgette (env. 200 gr)
2 grandes tranches de pain (ou 4 petites tranches)*
1 gousse d’ail
2 c à c de moutarde
50 gr de Beaufort ou autre fromage
Le zeste d‘½ citron non traité, finement râpé
Poivre

* mes tranches, issues d’un gros pain rond de campagne, faisaient env. 20 cm de long et ½ cm d’épaisseur. Utilisez du pain de qualité, les totis seront meilleures.

Préchauffer le four sur position Gril.

Laver et sécher la courgette. Dans un bol, la râper à l’aide d’une râpe à gros trous. Saler.

Frotter les tranches de pain avec la gousse d’ail, épluchée et coupée en 2.
Les tartiner d’un peu de moutarde. Plus ou moins selon les goûts.

Râper le fromage, avec la même râpe à gros trous.
Presser bien, entre les mains, la courgette râpée pour enlever un maximum d’eau. La mélanger avec le fromage et le zeste de citron. Répartir sur les tranches de pain.

Enfourner et cuire sous le gril, à une distance d’une quinzaine de cm, pendant 5 à 7 minutes. Surveillez ! Tout dépend de la puissance de votre gril.

Dés la sortie du four, saupoudrer d’une pincée de poivre. Servir immédiatement.

Exit mobile version