Alter Gusto

Flans de carottes rôties aux épices – Endives & poireaux cuits au four

Aujourd’hui, je vous propose 3 recettes de légumes dans un seul billet. La raison ? L’optimisation du fonctionnement du four ! Parce que mes flans de carottes nécessitant deux temps de cuisson, je profite d’un peu de ces chaudes minutes pour cuire d’autres légumes.

Ensuite, vous pouvez les déguster ensemble, séparément … Chaud ou froid … Le jour même ou le lendemain ou même le surlendemain … Pratique non ?

Peut-être vous demandez vous aussi pourquoi je m’emmerde prends la peine de rôtir mes carottes avant de les transformer en flan ? Parce que de cette façon, le parfum de la carotte est plus concentré tandis que celui des épices est plus subtil. Pour un résultat fin et délicieux !

Du côté des endives et des poireaux, malgré la simplicité de ces recettes, on obtient des légumes très agréablement parfumés et fondants. Et nous, on est fan des choses simples et bonnes !

Flans de carottes rôties aux épices

Pour 4 flans à 6 flans selon la taille des ramequins:
– 500 gr de carottes
– 1 ½ c à s d’huile d’olive
– 1 c à c de gingembre en poudre
– 1 c à c de cumin en poudre
– 1 c à c de curcuma en poudre
– 1 pincée de noix de muscade
– 1 gousse d’ail
– 30 ml de vin blanc
– 3 œufs
– 150 gr de Philadelphia (ou autre fromage à tartiner)

Endives & poireaux cuits au four

– 4 ou 5 poireaux
– 1 branche de thym
– 1 branche de romarin
– 50 ml de vin blanc
– 1 gousse d’ail
– 6 endives
– 3 ou 4 feuilles de laurier
– Huile d’olive

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Éplucher les carottes. Les couper en bâtonnets et les répartir dans un plat. Mélanger la cuillère à soupe d’huile d’olive avec les épices. Verser sur les carottes. Saler et poivrer. Bien mélanger.
Ajouter la gousse d’ail sans l’éplucher ainsi que le vin blanc. Couvrir avec du papier aluminium de façon la plus hermétique possible. Ou avec du papier sulfurisé préalablement mouillé. En séchant avec la chaleur du four, il fait un couvercle efficace.

Laver les poireaux. Ôter la première feuille. Les couper en 2 ou 3 tronçons. Les répartir dans un plat sur une seule couche. Ajouter la gousse d’ail non épluchée, le vin blanc et les branches de thym et de romarin. Saler. Arroser d’un léger filet d’huile d’olive. Couvrir avec du papier aluminium de façon la plus hermétique possible. Ou avec du papier sulfurisé préalablement mouillé. En séchant avec la chaleur du four, il fait un couvercle efficace.

Ôter les premières feuilles des endives. Les couper en 2 et enlever le cœur. Les répartir dans un plat sur une seule couche, avec les feuilles de laurier. Saler. Arroser d’un léger filet d’huile d’olive et recouvrir avec du papier aluminium de façon la plus hermétique possible.

Enfourner et cuire 35 minutes. Ôter le papier aluminium du plat contenant les carottes. Laisser le papier sur les autres plats.
Cuire 15 minutes supplémentaires.

Les endives et poireaux peuvent se déguster dés la sortie du four, arrosés d’un filet d’huile d’olive.
Ou saupoudrer les endives d’un peu de parmesan et de quelques cerneaux de noix et faire gratiner quelques minutes.
Ou laisser refroidir les poireaux et les déguster en vinaigrette.

Préchauffer le four à 150°C.

Dans le bol d’un robot mixeur, mettre les carottes et la pulpe de la gousse d’ail. Mixer très finement.

Dans un récipient, battre le Philadelphia pour le détendre. Incorporer les carottes mixées. Ajouter les œufs un par un en mélangeant soigneusement entre chaque ajout.

Répartir la préparation dans des ramequins beurrés. Couvrir chaque ramequin avec du papier aluminium. Ou avec du papier sulfurisé. Enfourner et cuire, au bain marie, pendant 40 minutes.

Se déguste chaud ou froid, saupoudré d’un peu de coriandre ciselée et d’une pincée de paprika.

Exit mobile version