Alter Gusto

Pancakes aux tomates, feta & basilic

Je ne sais pas vous mais j’ai le plus grand mal, cet été, à trouver de bonnes tomates bien parfumées, et pas farineuses. Vous n’imaginez même pas combien cela m’agace ! J’aime tellement croquer dans une tomate, la déguster en simple sandwich avec un filet d’huile d’olive ou parsemée d’un peu de bruccio émietté … Mais cela n’est un plaisir gourmand que si les tomates sont très bonnes …

J’ai essayé toutes les couleurs et variétés que j’ai pu dénicher. Les déceptions se suivent aussi je suis contrainte de les cuisiner. Comme dans ces pancakes qu’on a beaucoup apprécié, en accompagnement d’une grillade avec une petite salade verte. C’était juste parfait !

Pancakes aux tomates, feta & basilic

Pour une quinzaine de pancakes :
– 450 gr de tomates
– 100 gr de feta
– Une douzaine de feuilles de basilic
– 140 gr de farine
– 2 c à c de poudre à lever
– 20 cl de lait
– 1 œuf

Éplucher les tomates : les inciser en croix à la base puis les plonger dans de l’eau bouillante une trentaine de secondes. Les sortir à l’aide d’une écumoire et les plonger immédiatement dans de l’eau très froide.
Les épépiner et les couper en petits dés.
Mettre les morceaux de tomates dans une passoire, les saler et les laisser dégorger 30 minutes. Bien secouer la passoire afin d’éliminer toute l’eau de végétation.

Dans un récipient, mélanger la farine et la poudre à lever.

Dans un autre récipient, battre le lait avec l’œuf. Saler mais pas trop car la feta est déjà salée. Ajouter le mélange sec et mélanger sommairement. Il ne faut pas mélanger jusqu’à consistance lisse. Laisser quelques grumeaux permet d’obtenir des pancakes très moelleux. Incorporer les dés de tomates égouttés, la feta émiettée et le basilic finement ciselé.

Faire chauffer une poêle avec un peu d‘huile d‘olive. Lorsqu’elle est bien chaude, ôter l’excédent de gras avec du papier absorbant.
Déposer une cuillère à soupe de pâte. L’étaler un peu avec le dos de la cuillère. Cuire quelques minutes de chaque côté.
Entreposer les pancakes cuits, au fur et à mesure, dans le four, préchauffé à 100°C, afin de les maintenir au chaud.

Sur la photo, mes pancakes sont un peu raplapla parce que je les ai “immortalisé” froids. Chauds, ils sont un peu plus gonflés.

Exit mobile version