Alter Gusto

Pompe à l’huile d’olive, zestes de citron & miel – Petite digression à la tradition

L’année dernière, je vous ai proposé la version traditionnelle de la pompe à l’huile d’olive, incontournable des treize desserts provençaux. Ce pain plat, légèrement sucré, est indispensable à la fin du repas de Noël, tradition oblige. Mais si elle trône en bonne place chaque année sur ma table c’est parce qu’elle est terriblement … diaboliquement … immensément délicieuse !

Un pur régal qu’on ne mange qu’une fois par an, tradition oblige. Et la première bouchée arrache invariablement un gémissement de bonheur. Avez-vous déjà goûté cette association de fleur d’oranger et d’huile d’olive ? Non ? Ooooh ! Alors vous ratez vraiment un grand plaisir gustatif …

Si je digresse aujourd’hui en ajoutant des zestes de citron à ma pompe, c’est parce que j’ai eu la bonne surprise de trouver des merveilleux citrons de Sicile au parfum exceptionnel, non traités, chez mon petit marchand de légume. Et la mauvaise surprise de constater que le prix est assez prohibitif (4,70 euros / kg). A ce tarif, il n’y aura ni gelée de citron ni Limoncello au programme cette année. J’en ai acheté seulement 3 et j’ai eu envie de profiter de leur zeste très parfumé.

Pompe à l’huile d’olive, zestes de citron & miel

Pour 8 pompettes :
– 500 gr de farine T55
– 200 ml d’huile d’olive vierge extra
– 160 ml d’eau
– 90 gr de miel de lavande
– 10 gr de levure de boulanger déshydratée
– 1 c à s d’eau de fleur d’oranger
– 1 citron non traité
– 1 c à c de sucre
– 1 c à c de sel

1 h avant :
Dans un récipient, mélanger 100 g de farine, la levure de boulanger, 1 c à c de cassonade et 100 ml d’eau. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 1 heure dans un endroit chaud.

Râper finement le zeste du citron.

Dans un saladier, mélanger la farine et le zeste du citron. Faire un puits, ajouter le mélange farine / levure, 60 ml d’eau, le miel, l’eau de fleur d’oranger et l‘huile d‘olive. Mélanger, ajouter le sel et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit formée.
Transférer la pâte sur un plan de travail fariné et pétrir une dizaine de minutes. La pâte doit devenir lisse et élastique.

Former une boule. La fariner légèrement et la déposer dans un grand saladier. Couvrir hermétiquement avec du papier film. Laisser pousser 2h30 à 3 h selon la température ambiante de votre pièce. La pâte lève peu, elle va péniblement doubler de volume pendant ce temps de repos.

Couper la pâte en 8 morceaux et façonner les pompettes : étaler à la main, chaque morceau, en forme ovale d’environ 1 à 1,5 cm d’épaisseur. Pratiquer trois incisions au centre de la pâte, espacées régulièrement. Les écarter un peu avec les doigts.
Déposer chaque morceau sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 1h.

¼ d’h avant la fin de la levée, préchauffer le four T6 (180° C) avec un récipient contenant de l’eau.
Enfourner et cuire 12 à 15 mn.

Exit mobile version