Alter Gusto

“Canistrelli” à l’huile d’olive, citron & myrte

La Corse dans un biscuit … Ce fut parfait : j’ai fermé tous les volets, allumé toutes les lampes, augmenté le chauffage. Puis j’ai enfilé mon maillot de bain, mes lunettes de soleil … et j‘ai dégusté langoureusement mes “Canistrelli” ! B-)
Oui j’ai pété les plombs ! Ces menaces de chutes de neige automnales me paniquent un peu. Je suis fragile et un rien est susceptible de déclencher une “crise”. Comme ce coup de fil de mon … heu … adorable (?) frère qui coule des vacances paisibles sur l’Ile de Beauté.

Mercredi, jour de visibilité nulle et de températures glaciales, alors que j’avais même renoncé à aller au marché, mon portable sonne :
“Allo ma sœur, tu sais ce que je fais ?” – Non – “Je cueille les clémentines dans l’arbre et je les mange” – Sérieux ? – “Oui, t’entends pas comme elles sont bonnes … Slurp slurp” – Eeennffoooiiiirrréééé … Bla bla … – “Les oranges sanguines ne sont pas tout à fait mûres, encore quelques jours” … Bla bla … – “Bon je te laisse j’arrive pas à cueillir avec une seule main ! Niark niark “… Clic … Boooouuuuuhhhhhh ! Moi aussi j’en veux. :((

Z’inquiétez surtout pas, la crise est passagère, ça ira mieux en décembre, période à partir de laquelle j’aime beaucoup la neige. Avant c’est trop trop tôt et signifie que l’hiver sera très très long !

Je précise quand même que cette recette n’a rien de véritable ou d’authentique car je ne veux surtout pas me fâcher avec mes amis Corses. Il s’agit juste d’une improvisation qui s’est révélée délicieuse et réconfortante. L’alcool de myrte, que je rapporte de Corse, est un peu magique : je n’aime ni son odeur, ni son goût et suis totalement incapable d‘en boire. Mais dés lors qu’il est mélangé au citron, la magie de la chimie opère. Son goût s’adoucit considérablement, se modifie et … je l’adore. Incroyable non ?

“Canistrelli” à l’huile d’olive, au citron & à la myrte

Ingrédients :
– 200 gr de farine
– 50 gr de sucre + saupoudrage
– 1 c à c de poudre à lever
– 60 gr d’huile d’olive
– 1 citron non traité
– 2 c à s d’alcool de Myrte*

*on peut le remplacer par du vin blanc ou du Limoncello ou du jus de citron pour une version non alcoolisée.

Râper finement le zeste du citron. Presser son jus.
Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à lever, le sucre et le zeste du citron. Ajouter l’huile d’olive, le jus du citron et l’alcool de Myrte. Bien mélanger et former une boule.
Etaler la pâte au rouleau, entre deux feuilles de papier film, environ 1 à 1,5 cm d‘épaisseur. Laisser reposer au réfrigérateur pendant une heure.

Préchauffer le four T6 (180°C)
Saupoudrer la pâte de sucre en poudre puis la couper en carré. Les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson ou siliconée. Enfourner une vingtaine de minutes. Laisser refroidir les biscuits sur une grille.

Exit mobile version