Stroscia di Pietrabruna – Biscuit italien au vin & huile d’olive

26 octobre 2017

Ce biscuit, spécialité de la province d’Imperia en Ligurie, on l’a dégusté cet été en Italie et il nous a tellement plu que je m’étais promis de le refaire. On apprécie ce genre de biscuit sec très simple, et encore plus lorsqu’il est parfumé à l’huile d’olive. On le grignote avec le café, accompagné parfois d’un carré de chocolat. C’est sans doute notre version préférée du café gourmand.

Je suis un peu en retard … Traditionnellement, la stroscia se prépare pour la fête patronale de San Matteo, le 21 septembre. Composée d’ingrédients très simples, elle doit, normalement, être réalisée avec de l’huile d’olive « Taggiasca ». Beaucoup d’huile d’olive ! Et avec un peu de marsala (vin liquoreux italien) ou de vermouth. Ce qui lui donne un goût vraiment spécifique.
A l’origine, pas de levure mais un genre de levain et elle était cuite dans le four de la commune.

Elle tient son nom de sa texture très friable, difficile à couper – strosciare en Ligurie signifie briser – et la tradition veut qu’on casse le biscuit avec les mains.
Tout est donc très simple dans cette recette, pas besoin de matériels, ni de patience ou d’habileté ! Vite réalisée mais attention … très vite mangée ! C’est plutôt addictif.
Sa texture est croquante, assez légère, et, bien évidemment, friable. J’ai modifié légèrement les proportions, mis moins d’huile et plus de vin ! Sa couleur sera plus ou moins foncée selon le vin utilisé. Mon marsala est ambré.

Psssssttt … Si vous n’êtes pas amatrices d’huile d’olive, passez votre chemin ! Sa saveur est bien présente.

Stroscia di Pietrabruna – Biscuit italien au vin & huile d’olive

250 gr de farine de blé T65 (ou T55)
50 gr de sucre + pour saupoudrer
1 c à c de poudre à lever
80 ml de marsala ( ou de vermouth ou vin blanc ou vin cuit … )
80 ml d’huile d’olive
1 citron non traité

Préchauffer le four à 170° C.

Mélanger la farine, le sucre et la poudre à lever.
Ajouter le zeste du citron finement râpé puis le vin et l’huile d’olive en mélangeant d’abord avec une cuillère puis à la main pour obtenir une pâte homogène, sans trop la travailler.

Sur une plaque couverte de papier cuisson, étaler, à la main, la pâte en cercle d’environ 24 cm de diamètre. Inutile que ce soit « très net », c’est un biscuit rustique, on ne se prend pas la tête ! Et de toute façon, on va la casser … Voir la photo de la stroscia entière sur Intagram
Saupoudrer de sucre.
Enfourner pour environ 40 à 45 minutes. Plus ou moins selon votre four.
A la sortie du four, laisser la galette sur la plaque une dizaine de minutes puis la briser en morceaux. J’ai fait une quinzaine de morceaux. Il vaut mieux la casser quand elle est tiède, elle est moins friable et reste bien croquante en refroidissant.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

5 Commentaires

  1. Laurence C

    Ce biscuit géant est d’une simplicité extrême et extrêmement exquis ^^
    La texture est agréable : croquant mais fondant.
    Et le goût donné par le vin et l’huile d’olive, c’est parfait !
    Mais comment faire pour ne pas tout dévorer en une seule fois ? ?
    Merci pour cette recette !

  2. Carole

    @ Laurence C : merci pour le retour sur la recette :)
    Hihi ! Je n’ai pas la réponse … je l’ai refait 4 fois en quelques jours et il disparait toujours aussi vite !

  3. Charles

    Je venais de récupérer des beaux citrons et je m’apprêtais à faire un bizcocho con moscatel y lemon dont les ingrédients sont pratiquement les mêmes à l’exception des œufs .Mais à la lecture de votre recette et à voir la photo je pense que je vais craquer pour celle-ci . Saludo de sevilla

  4. Estelle

    J’ai testé cette recette il y a quelques jours.
    Elle a le gros avantage d’être très, très facile à faire (préparation rapide, ingrédients toujours disponibles…) Mais j’ai trouvé le résultat trop peu sucré à mon goût (peut-être que j’aurais dû saupoudrer plus de sucre dessus), elle manquait un peu de goût mais c’est peut-être que le vermouth que j’ai pris (Noilly Prat) n’était pas un bon choix…
    Je pense que je vais réessayer avec un peu plus de sucre, et aussi avec un autre vin. Avez-vous déjà essayé des variantes ? (Je me demandais par exemple ce que cela pourrait donner avec du zeste d’orange au lieu du citron). En tous cas, merci pour la recette ! Et c’est toujours intéressant de découvrir des recettes traditionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *