Clémentines semi-confites maison façon Pierre Hermé…

26 novembre 2016

Mais pas d’inquiétude ! La recette est simplissime et assez rapide. C’est même juste un bout de recette.
À l’origine, cette méthode de préparation des clémentines s’intègre dans une – beaucoup plus – longue recette de dessert « Infiniment clémentine de Corse ». Qui semble vraiment délicieux, avec toutes les saveurs que j’aime. Un dessert du genre que j’adore déguster ! Mais pas cuisiner… J’ai donc pris juste le morceau qui m’intéressait.
Et je n’avais pas prévu de la publier mais comme elle a semblé beaucoup vous plaire quand j’en ai parlé sur FB, je vous la propose aujourd’hui. Je n’ai pas pu refaire la photo… Le bocal est quasi vide !

La qualité des fruits est importante. J’ai utilisé des clémentines bio de Corse IGP. Elles sont toutes pitchounettes… Mais elles ont des arômes puissants, délicieux, et sont sans pépins. Elles sont parfaites, on est très fan chez moi, c’est un fruit qui nous ferait presque aimer l’hiver ;)

À la première dégustation, j’ai trouvé le parfum absolument divin ! Vraiment très bon. L’amertume est très légère, quasi imperceptible, et c’est peu sucré… Mais la texture m’a plutôt déçue, elle est un peu molle à mon goût. Après l’avoir fait goûter à Chéri et quelques amies, il s’est avéré que j’étais la seule à éprouver cette petite déception. Ces clémentines ont fait l’unanimité, sans la moindre réserve !
J’ai quand même décidé de les cuisiner un peu et je vous proposerais une recette, en début de semaine, à laquelle j’ai totalement succombé ! Goût et texture. Et pas que moi.

Évidemment, à ne pas comparer avec des clémentines confites ! Le résultat est très différent. Et c’est normal.

Concernant la conservation, je suppose qu’en stérilisant les bocaux, on doit pouvoir les conserver plusieurs mois. Ne m’en demandez pas plus, je ne suis pas spécialiste.

Clémentines semi-confites maison façon Pierre Hermé… Alter gustoClémentines semi-confites maison façon Pierre Hermé

7 ou 8 clémentines bio de Corse IGP (env. 350 gr)*
½ l d’eau minérale
250 gr de sucre

* pour en faire plus, ajustez si besoin le niveau d’eau et la quantité de sucre.

Laver les clémentines. Avec un couteau à dent, ôter les 2 extrémités des clémentines puis couper chaque fruit en 2, de haut en bas.

Dans une casserole, faire chauffer une grande quantité d’eau avec une cuillerée à café de bicarbonate. Le bicarbonate est facultatif. Il n’est pas dans la recette originale, je l’ai ajouté.
Plonger les clémentines dans l’eau bouillante. Laisser bouillir 2 minutes puis rincer à l’eau froide. Renouveler 2 fois cette étape, sans ajouter de bicarbonate.

Faire chauffer le sucre et l’eau. Quand le sirop bout, ajouter les clémentines. Baisser le feu. Découper un disque de papier cuisson du diamètre de la casserole, faire un petit trou au centre et le déposer sur les clémentines. Couvrir. Cuire à feu doux, à très petits frémissements, pendant 2 heures.

Transvaser dans un bocal et laisser macérer une nuit au réfrigérateur avant de déguster ou d‘utiliser.
Égoutter pendant une heure avant utilisation.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

20 Commentaires

  1. Ma

    Bonjour, ca a l’air delicieux! C’est le bicarbonate qui ramolli les fruits. Comme pour les pois chiches. pourquoi l’avez-vous rajoute? Je vais aussi essayer, car je voudrais essayer ce dessert d’Hermes. En general je les confits. Bon dimanche.

    Mataton

  2. Carole

    @ Ma : je l’ai ajouté pour neutraliser autant que possible l’amertume des fruits. Je ne pense pas que les 2 minutes dans l’eau avec le bicarbonate soit responsable du ramollissement. Je fais la même chose pour les écorces d’orange confites et elles ne sont pas molles.
    Mais vous pouvez ne pas l’utiliser. Bon dimanche :)

  3. Lysisca

    Intéressante comme recette, je cherchais comment faire des porridges ‘gourmands’ avec agrumes, j’ai peut être une piste. Pour la stérilisation je vais peut être tester si c’est tip top! Pour en avoir tout le temps (mais ça risque d’être encore plus mou vu que quand même ça cuit , à voir!)

  4. Marie

    Bonjour Carole, voilà qui me tente beaucoup, mais peux-tu m’expliquer le bien-fondé du papier cuisson troué au centre ? On le dépose sur les clémentines plongées dans le sirop et on couvre par dessus, c’est ça ? Mais pourquoi ? Je n’ai peut-être pas bien lu… Merci de tes belles idées.

  5. Carole

    @ Lysisca : après 2 heures de cuisson, elles sont déjà bien cuites alors je ne suis pas sure que la stérilisation ramollisse encore les fruits ;) Après, peut-être qu’on peut faire comme pour les confitures ? Stériliser les pots avant, remplir avec le sirop bouillant et fermer. 

    @ Marie : en fait, y a pas besoin de couvrir avec un couvercle quand on met le papier cuisson (qui est aussi ma touche personnelle, ce n’est pas une directive de Pierre Hermé. J’ai oublié de l’indiquer). Mais puisque j’y étais ;)
    Comme les clémentines ont tendance à flotter, le papier cuisson évite que la partie du fruit hors de l’eau sèche ou cuise moins bien. 

  6. Cottet

    Bonjour Carole pourquoi y essayé un jour. 
    Le chocolat blanc d’amandes ne ferait il pas l’affaire.  J’en ai trouvé à mon intermarché mais je rajoute un peu d’amandes ce là ferai t  il trop ?
    Pour la stérilisation,il faut le sterilisateur où pas ? Bon jeudi bise

  7. Carole

    @ Cottet : merci :) Bon jeudi aussi
    Pour la pâté à tartiner ? non, il vaut mieux utiliser du chocolat blanc pâtissier + des amandes. 
    Et la stérilisation, ce n’est pas obligatoire. 

  8. Laure

    Fabuleuses clémentines: indispensables pour la recette suivante à tomber, magiques pour accompagner une pannacotta pas trop sucrée à la crème d’amande. Qui plus est, on gagne un cadeau gourmand, et non des moindres: un succulent sirop de clémentines! Encore merci!

  9. Carole

    @ Laure : merci pour le retour sur la recette. :) Très bonne idée avec la panna cotta. On les a finalement dégusté juste comme ça, je me suis habituée à leur « mollesse » ( elles disparraissent drôlement vite !)

  10. LORRAINE

    Quel délice ! la meilleure partie de mon dîner de fête, nous avons adoré : un parfum intense des fruits peu sucrés, une merveille. Merci Carole, merci Pierre :-) tu crois qu’on peut les conserver combien de temps ?

  11. Carole

    @ Lorraine : merci pour le retour sur la recette. Et surtout merci Pierre ! ;) C’est vrai que le parfum est puissant, c’est très agréable. 
    Pour la conservation, je ne sais pas trop… Au frigo, 2 ou 3 semaines ? 

  12. Lysisca

    Je teste pour le porridge là , pour la stérilisation j’aime bien ta méthode c’est plus simple ;). Style confiture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le blog est en pause estivale jusqu’à début septembre aussi il est possible que ma réponse à votre commentaire se fasse attendre… un peu ou même beaucoup ! Désolée !