Tarte aux poireaux, Saint-nectaire & amandes

2 février 2016

Et aussi un peu de sauge… Je trouve que les poireaux sont vraiment délicieux cet hiver ! Agréablement sucrés, pas trop fibreux, ils me régalent et j’en « abuse » un peu. Cette fois, ils ont fini dans une tarte. Rectangulaire, la tarte, pour amortir un peu ce moule que j’ai acheté voilà plus de 6 ans et que j’ai utilisé une seule fois ! Pourtant, il fait de jolies tartes… Mais j’aime bien aussi les rondes, en partie parce qu’il y a moins de croûte ! Et la croûte, ce n’est pas ce que je préfère ! ;)

Cette tarte, qui est donc jolie, est aussi un régal. La garniture est fondante et goûteuse, avec la fondue de poireaux et ce délicieux fromage qu‘est le Saint-nectaire, que j‘utilise finalement trop peu – note à moi-même d’y remédier – Et elle croque sous la dent grâce à quelques amandes qui apportent aussi leur petit parfum. C’est sur, je la referais avant la fin des poireaux d’hiver.

Tarte aux poireaux, Saint-nectaire & amandesTarte aux poireaux, Saint-nectaire & amandes

Pour un moule rectangulaire de 35 x 10 cm ou rond de 22 cm de diamètre :

1 pâte brisée*
4 blancs de poireau (env. 400 gr)
5 ou 6 feuilles de sauge ( plus ou moins selon sa puissance)
1 feuille de laurier
1 gousse d’ail
5 cl de vin blanc
1 gros œuf
5 cl de crème entière liquide
10 cl de lait
120 gr de fromage Saint-nectaire
40 gr d’amandes décortiquées

* j’ai utilisé ma pâte au kamut, la recette est ICI. J’ai juste remplacé la fécule par de la farine de châtaigne.

Étaler la pâte et la disposer dans le moule à tarte, chemisé de papier sulfurisé ou beurré si nécessaire. Entreposer au réfrigérateur.

Laver les poireaux et les émincer finement.
Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d’huile d’olive à feu moyen. Ajouter la gousse d’ail épluchée, les feuilles de sauge et de laurier. Cuire 1 minute puis ajouter les poireaux. Saler. Cuire 5 minutes en remuant de temps en temps puis ajouter le vin blanc. Porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et cuire une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que les poireaux soient bien fondants.

Ôter la croute du Saint-nectaire. Le couper en petits dés.
Concasser grossièrement les amandes avec un couteau.

Préchauffer le four à 180°C.
Recouvrir la pâte à tarte avec du papier cuisson ou alu, ajouter des poids et cuire à blanc 10 minutes. Comme poids, j’utilise du riz que j’ai dédié à cet usage.

Pendant ce temps, dans un récipient, battre l’œuf avec le lait et la crème. Saler légèrement. Ajouter les poireaux et mélanger soigneusement. Ajouter le fromage.

Répartir la préparation dans le fond de tarte. Disposer les amandes concassées à la surface. Enfourner et cuire environ 30 minutes. Adaptez le temps de cuisson à la taille de la tarte. Dans le moule rectangulaire, elle cuit un plus vite.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

12 Commentaires

  1. Cali

    Une belle réussite pour un moule qui vivait ses dernières heures ……….. j’espère que tu vas lui accorder un peu plus de sursis maintenant. 
    Ta tarte est très plaisante en tout cas ;-) 

  2. Crystal

    Quelle merveilleuse idée de rajouter des amandes. J’adore ce côté croquant qui apporte un plus au moelleux de cette belle tarte. Je te pique l’idée pour une prochaine réalisation. Longue vie à ton moule rectangulaire ! Gros bisous ma belle Carole 

  3. fabenne

    Merci pour cette belle recette et je vais la preparer avec le fond de tarte au kamut et farine de châtaignes. 

  4. Estelle

    Je viens de faire cette recette (avec une pâte brisée du commerce, faute de temps pour en faire une maison): c’est très bon, et en particulier c’est vraiment une bonne idée d’avoir pensé à mettre des amandes pour rajouter du croquant.

    Le plus dur a été de se retenir de manger une partie du Saint-Nectaire pendant la préparation (un bon Saint-Nectaire au lait cru, c’est un peu trop tentant…) Merci pour cette recette !

  5. Carole

    @ Estelle : merci pour le retour sur la recette !
    J’aime bien ce côté croquant des amandes et je trouve que cela « termine » la tarte. Et on peut varier les fruits secs selon ses envies.
    Ah ah ! c’est toute la difficulté de celle qui cuisine… ne pas piocher dans les ingrédients ! C’est parfois presque une torture… ;)

  6. gourmandelise

    Merci Carole pour ce partage.
    Je me suis inspiré de ta tarte pour une version au parmesan, je viens de publier la recette sur mon site.
    N’ayant pas d’amandes sous la main j’ai utilisé des noix.
    Cette tarte est un délice!! La pâte au vin blanc et poudre d’amandes est top!
    Merci beaucoup pour ce partage!

    Bonne journée,
    Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *