Pompe à l’huile d’olive, zestes de citron & miel – Petite digression à la tradition

16 décembre 2009

L’année dernière, je vous ai proposé la version traditionnelle de la pompe à l’huile d’olive, incontournable des treize desserts provençaux. Ce pain plat, légèrement sucré, est indispensable à la fin du repas de Noël, tradition oblige. Mais si elle trône en bonne place chaque année sur ma table c’est parce qu’elle est terriblement … diaboliquement … immensément délicieuse !

Un pur régal qu’on ne mange qu’une fois par an, tradition oblige. Et la première bouchée arrache invariablement un gémissement de bonheur. Avez-vous déjà goûté cette association de fleur d’oranger et d’huile d’olive ? Non ? Ooooh ! Alors vous ratez vraiment un grand plaisir gustatif …

Si je digresse aujourd’hui en ajoutant des zestes de citron à ma pompe, c’est parce que j’ai eu la bonne surprise de trouver des merveilleux citrons de Sicile au parfum exceptionnel, non traités, chez mon petit marchand de légume. Et la mauvaise surprise de constater que le prix est assez prohibitif (4,70 euros / kg). A ce tarif, il n’y aura ni gelée de citron ni Limoncello au programme cette année.pompe à l'huile d'olive J’en ai acheté seulement 3 et j’ai eu envie de profiter de leur zeste très parfumé.

Pompe à l’huile d’olive, zestes de citron & miel

Pour 8 pompettes :
- 500 gr de farine T55
- 200 ml d’huile d’olive vierge extra
- 160 ml d’eau
- 90 gr de miel de lavande
- 10 gr de levure de boulanger déshydratée
- 1 c à s d’eau de fleur d’oranger
- 1 citron non traité
- 1 c à c de sucre
- 1 c à c de sel

1 h avant :
Dans un récipient, mélanger 100 g de farine, la levure de boulanger, 1 c à c de cassonade et 100 ml d’eau. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 1 heure dans un endroit chaud.

Râper finement le zeste du citron.

Dans un saladier, mélanger la farine et le zeste du citron. Faire un puits, ajouter le mélange farine / levure, 60 ml d’eau, le miel, l’eau de fleur d’oranger et l‘huile d‘olive. Mélanger, ajouter le sel et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit formée.
Transférer la pâte sur un plan de travail fariné et pétrir une dizaine de minutes. La pâte doit devenir lisse et élastique.

Former une boule. La fariner légèrement et la déposer dans un grand saladier. Couvrir hermétiquement avec du papier film. Laisser pousser 2h30 à 3 h selon la température ambiante de votre pièce. La pâte lève peu, elle va péniblement doubler de volume pendant ce temps de repos.

Couper la pâte en 8 morceaux et façonner les pompettes : étaler à la main, chaque morceau, en forme ovale d’environ 1 à 1,5 cm d’épaisseur. Pratiquer trois incisions au centre de la pâte, espacées régulièrement. Les écarter un peu avec les doigts.
Déposer chaque morceau sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 1h.

¼ d’h avant la fin de la levée, préchauffer le four T6 (180° C) avec un récipient contenant de l’eau.
Enfourner et cuire 12 à 15 mn.

pompe huile d'olive et miel

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

23 Commentaires

  1. nanoud

    Je n’ai jamais fait de pompe en utilsant de l’huile d’olive dans ma pâte mais quand je vois la mie de tes pompettes , je me dis que j’ai bien tort et que je devrais essayer rapidement car Noel approche bien trop vite … Bonne journée

  2. Lili Végétatout

    Oh mais ça a changé ici depuis la dernière fois que je suis venue ! =)

    En tout cas, je me souviens de ta pompe de l’année dernière et je trouve ce nom « pompette » trop mignon ^^

    Je ne suis pas du tout fleur d’oranger mais je suis curieuse de savoir ce que ça donne avec ce mélange de saveurs …

  3. nathalieserrano

    moi je ne m’affole pas comme lavande :-D , je mets bcp d’huile aussi dans les fougasses, car faut ce qu’il faut hein ;-)
    Je te pique une belle pompette, j’ai mon café là, hummmm …

  4. rabiveg

    en trouvant cette recette j’étais « au taquet »
    une recette réunissant tous les ingrédients que je voulais utiliser (sirop d’agave à la place du miel) et ce sans œuf
    donc ni une ni deux j’ai mis la main à la pâte
    après de longues heures de labeur, d’autant plus longues que je suis novice; le résultat n’était à la hauteur de vos pompes (photo)
    vous n’imaginer pas la déception :(
    qu’à cela ne tienne
    patience est mère de toute les vertus donc je vais réessayer d’ici peu
    en espérant que mes talents de cuisinière se soit développés d’ici là et que mes pompes puissent rivaliser avec les vôtres ;)

    amis des saveurs méditerranéennes salut

    ps : comment vous contacter pour essayer de savoir ce qui clochait dans ma tentative.

  5. rabiveg

    tentative numéro 2 plus que réussie :)
    j’ai suivi vos conseils et je n’ai eu que des compliments sur « mes » pompes que j’ai ne d’ailleurs pas pu goûter vu que mes testeurs les ont toutes mangées :s

    merci encore pour votre gentillesse

  6. testud

    je viens de réaliser les pompes à huile et si elles sont aussi savoureuses que l’odeur qui se repend dans ma cuisine alors …..merci pour toutes vos recette qui sont un réel enchantement pour les papilles et une énorme source d’ inspiration pour mes repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>